Qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert et comment fonctionne le protocole HTTP ? – Exemples

L’un des éléments qui composent le réseau de connexion est le protocole HTTP, car il établit le même langage qui permet la compression entre la demande faite par le client et le contenu Internet.

La navigation est un réseau complexe qui permet l’échange de données via des ordinateurs, où les protocoles donnent le ton pour ordonner et faciliter la transmission. Tout cela se fait via le World Wide Web, qui n’est rien de plus qu’un ensemble de pages, de domaines et de serveurs chargés de gérer l’information.

Ce protocole a été créé à partir de la nécessité de faciliter la manière dont ces données ont été distribuées à travers le réseaud’une manière qui ne causerait pas d’inconvénients ou de désagréments aux utilisateurs qui effectuent des recherches dans un navigateur.

Son lancement remonte à 1999, sur la base d’une idée du World Wide Web Consortium, qui a également reçu la collaboration de l’Internet Engineering Task Force. Parce que c’est un aspect très nécessaire, le définir et expliquer son fonctionnement est quelque chose que nous nous consacrerons à faire dans cet article.

Comment pourriez-vous définir le protocole HTTP ?

Les initiales qui composent son nom sont les initiales de HyperText Transfer Protocol, ce qui signifie rien de plus que “Hypertext Transfer Protocol”.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un serveur qui s’occupe d’effectuer une transmission de données sans erreurqui est activé chaque fois qu’un client (programme utilisateur et navigateur) exécute une requête sur Internet.

définir le protocole HTTP

Au sein de la plate-forme du navigateur, le protocole HTTP sert de code qui permet aux deux ordinateurs de se comprendre, et parviennent ainsi à traiter les informations à transmettre. Ce codage est composé d’une série de critères qui établissent une forme et un sens à la syntaxe qui constitue le protocole lui-même, réalisant ainsi la communication.

De même, il parvient à établir les lignes directrices que les demandes faites par les clients doivent suivre, afin de générer des résultats fructueux.

Méthode de performance du protocole HTTP

Jusqu’à présent, nous avons laissé entendre que les séquences de ce protocole travailler dans un ordre de demande et de réponseétabli entre deux ordinateurs, l’un représentant le client et l’autre le serveur Web propriétaire du contenu.

De cette manière, une communication réciproque est formée, dans le but de marquer un début, un développement et une clôture de la transmission de données entre eux.

Un exemple très simple est lorsque vous décidez d’ouvrir votre page Web préférée, dont la procédure prend une séquence d’ouverture du navigateur, entrez l’URL et appuyez sur “Entrée”.

Performances du protocole HTTP

A partir de ce moment, le programme explorateur initie la communication avec le serveur où sont hébergées les informations que vous avez demandées.

D’autre part, ledit serveur s’occupera de établir la manière dont les informations à transmettre seront transmises: la position du texte, des images et des autres contenus.

C’est ainsi qu’à travers le protocole, un échange de codes est créé, qui se traduit par la représentation des informations demandées sur l’écran de votre ordinateur.

A quoi sert le protocole HTTPS ?

Ce n’est rien de plus qu’une extension du protocole HTTP, à la différence qu’à travers lui établit une connexion d’échange de données sécurisée.

C’est-à-dire qu’il s’agit d’une variable chargée de former un espace, protégé par cryptage, pour transmettre des informations sensibles. Les mots de passe en sont un exemple.

Sa création était basée sur le fait que, à travers la protocole habituel, tout tiers peut accéder aux données échangées entre le client et le serveur. Par conséquent, pour éviter ce type de circonstance, HTTPS crée une série de “couches” dans le réseau qui ne sont déchiffrables qu’entre les ordinateurs qui effectuent la transmission.

Actuellement, c’est la version la plus recommandée pour les utilisateurs, car prévenir le vol d’informations et l’atteinte à la vie privéece qui est très courant dans les plateformes et les pages Internet.